Femtocell : un hack qui dévoile toutes les communications en transite sur la micro antenne

La Femto est victime d'une faille de sécurité permettant à l'attaquant de récupérer toutes les communications et données en transit.

La Femto, aussi appelée Femtocell, est une micro antenne-relais de plus en plus utilisée par les opérateurs de téléphonie mobile. Elle permet aux opérateurs de proposer une meilleure couverture radio au sein de la maison ou encore au bureau au travers d'un petit boîtier que l'on connecte simplement sur son réseau. De plus, la Femto propose également une réduction de la puissance d'émission du téléphone mobile puisque la micro antenne se trouve à quelques mètres seulement de l'utilisateur. De cette manière, le téléphone émet à moindre puissance et donc consomme moins d'énergie pour être relié au réseau mobile. Selon certains analystes spécialisés dans le secteur des télécommunications, ce boîtier trouvera sa place dans près de 50 millions de foyers dans le monde d'ici l'année prochaine.

SFR Femto 3G juillet 2013
Illustration avec la Femto SFR qui n'est pas touchée par la faille nous confirme-t-on.

Pour autant, ce tableau qui semble idyllique masque encore quelques problèmes de sécurité, que des chercheurs ont d'ailleurs mis en lumière, avec une vulnérabilité dans la Femto permettant à un assaillant de récupérer l'ensemble des appels, des SMS, des images et même des pages web consultées depuis le mobile connecté dessus. En bons samaritains, les ingénieurs ayant découvert cette faille ont contacté les constructeurs et opérateurs qui proposent ces équipements avec les détails techniques pour reproduire l'attaque. Samsung aurait déjà publié un patch de sécurité pour les Femto de l'opérateur Verizon aux Etats-unis, alors que d'autres n'ont pas encore communiqué officiellement à ce sujet. Affaire à suivre...

COMMENTAIRES
Lire le commentaire

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Denis Leclercq
1 commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld