Free Mobile : déjà 1,5 millions d'abonnés, pour une grosse montée du trafic sur le réseau Orange

Free Mobile ne s'attendait pas à un tel démarrage, qui engendre un surplus de trafic sur le réseau d'Orange difficile à gérer...

La réunion prévue entre Orange et Free Mobile pour évoquer le partenariat conclu entre eux sur l'itinérance a bien eu lieu hier. Les modalités d'application du contrat ont été discutées, Orange mettant à disposition de Free Mobile son réseau sous certaines conditions pour permettre au nouvel opérateur de compléter sa couverture en 2G et 3G. La rédaction du Point a pu, au sortir de cette réunion, s'entretenir avec Stéphane Richard, le patron d'Orange. Une bonne occasion de revenir sur le sujet, alors que nous apprenions quelques heures plus tôt qu'une lettre avait été envoyée par Orange à Free Mobile suite à un incident constaté sur le réseau qui, trop sollicité, a fini par flancher.

Il a ainsi pu confirmer que cet incident a bien eu lieu suite à la hausse du trafic engendrée par Free Mobile qui s'avère être très importante, en tout cas plus rapide et plus conséquente que ce à quoi s'attendait l'opérateur historique. Même Free Mobile serait surprise selon lui, car ses prévisions n'étaient pas aussi fortes. Stéphane Richard ne dévoile aucun chiffre précis, mais estime que Free Mobile compte environ 1,5 millions de clients à ce jour. Free Mobile sur qui il reporte la faute, car c'était selon lui à ce partenaire d'anticiper cette soudaine croissance du trafic et de le prévenir.

Le fair-use de 3 Go n'est pas appliqué

"Quand on met de telles offres sur le marché, il faut s'attendre à avoir une certaine demande. Il y a eu une grosse sous-estimation de la part de Free. Nous avons des relations tout à fait normales avec notre partenaire, des relations de confiance. Mais nous aurions pu, sinon éviter, du moins limiter les inconvénients" explique-t-il, avant de s'attarder plus longuement sur la part représentée par la data. Surtout que selon lui, Free Mobile n'applique pas de fair-use pour le moment, pourtant indiqué à 3 Go par mois dans son offre illimitée.

Et Stéphane Richard d'ajouter : "Le vrai problème est que Free Mobile ne met pas en oeuvre à ce jour le fair use. Il faudrait que Free dégrade l'accès à Internet au-delà de 3 Go, comme il l'a prévu dans ses offres, pour faire comprendre à l'abonné qu'il a trop consommé et alléger la charge sur le réseau". Les médias se sont notamment fait l'écho d'une brève relayée par La Tribune qui citait le cas d'un nouvel abonné Free Mobile qui a consommé 55 Go de data sur le réseau 3G en trois jours !

Le patron d'Orange termine en rappelant qu'il n'est pas question que les abonnés Orange subissent des désagréments à cause du contrat passé avec Free Mobile. Quel terrain d'entente les deux opérateurs vont-ils trouver ? Nous n'en saurons pas plus pour le moment, même s'il semble avéré que des efforts devront être faits par Free Mobile, à commencer par l'application du fair-use. Car il va falloir du temps à Free Mobile pour pouvoir se passer d'une itinérance, ses antennes-relais ne lui permettant de couvrir qu'environ 27% de la population en 3G aux dernières nouvelles. Quant à savoir si elles sont toutes allumées, Stéphane Richard n'a fait aucun commentaire...

COMMENTAIRES
#1 - Le 15/02/2012 à 11:41

55Go, ça fait quand même non stop 212Ko/s. Ca prouve en tout cas que le réseau Orange est bon :)

+0
Avatar
neo__95
#2 - Le 15/02/2012 à 11:46

surtout que le mec doit bien télécharger des trucs bien légal!!!! c quasi impossible de faire autant de donnée même en regardant la télé 24h/24...

bref il y a de l'abus, après si free n'arrive pas a brider les débits c'est un peu a orange de pousser la voix pour être poli

#3 - Le 15/02/2012 à 12:05

pour dépasser les 10 gigas en moyenne par jour, les avis d'experts conviennent qu'il faut télécharger 24h sur 24 wink

+0
Avatar de 6mois
6mois
#4 - Le 15/02/2012 à 12:10

drawer77
pour dépasser les 10 gigas en moyenne par jour, les avis d'experts conviennent qu'il faut télécharger 24h sur 24 wink

sur les newsgroups :) mais je suppose que c'etait implicite ^^

sinon, la surcharge du reseau d'orange .. impossible !
Free n'a pas cree des usagers, leurs clients viennent d'ou ?? oh !! donc .. je vois pas comment Orange peut avoir son reseau deja over, sachant que les clients n'ont fait que changer d'operateur :)

+1
Avatar
soa
#5 - Le 15/02/2012 à 12:19

6mois
drawer77
pour dépasser les 10 gigas en moyenne par jour, les avis d'experts conviennent qu'il faut télécharger 24h sur 24 wink

sur les newsgroups :) mais je suppose que c'etait implicite ^^

sinon, la surcharge du reseau d'orange .. impossible !
Free n'a pas cree des usagers, leurs clients viennent d'ou ?? oh !! donc .. je vois pas comment Orange peut avoir son reseau deja over, sachant que les clients n'ont fait que changer d'operateur :)

Le problème c'est pas le nombre de connectés mais la quantité de data échangé qui sature leur réseau.
T'as pas lu la news???

#6 - Le 15/02/2012 à 12:21

6mois
sinon, la surcharge du reseau d'orange .. impossible !
Free n'a pas cree des usagers, leurs clients viennent d'ou ?? oh !! donc .. je vois pas comment Orange peut avoir son reseau deja over, sachant que les clients n'ont fait que changer d'operateur :)


Donc en fait tu as lu le titre mais pas l'article. Si tu l'avais lu tu aurais eu l'explication : Les clients Orange sont soumis à un fair use de 500Mo, 1Go ou 2Go suivant les offres, au delà duquel le débit est soit limité soit coupé.
Free utilise le même réseau, mais n'impose pas de limitation de donnée (normalement 3Go, mais apparemment ils l'appliquent pas)... Quelquepart on les comprend : Ce n'est pas leur réseau, pourquoi risquer de froisser les utilisateurs alors que c'est Orange qui va essuyer les pots cassés.
Donc même avec le même nombre d'utilisateurs, quand dans le tas il y en a qui se mettent à télécharger 5Go par mois au lieu de 500Mo, ça se ressent.

En plus dans le tas il doit y avoir pas mal d'anciens clients de SFR et Bouygues, qui eux étaient le plus souvent sur les réseaux SFR et Bouygues.

+0
Avatar
zire
#7 - Le 15/02/2012 à 12:32 - modifié le 15/02 à 12:46

BlueScreenJunky
Free utilise le même réseau, mais n'impose pas de limitation de donnée (normalement 3Go, mais apparemment ils l'appliquent pas)... Quelquepart on les comprend : Ce n'est pas leur réseau, pourquoi risquer de froisser les utilisateurs alors que c'est Orange qui va essuyer les pots cassés.


Free mobile paie une partie fixe à Orange, et une partie variable en fonction de la quantité de données passant par Orange. C'est le PDG d'Orange qui l'a dit il y a quelques jours.

On lit par ailleurs que la limite de 3 Go est bien appliquée pour certains - il y a peut-être un bug pour quelques utilisateurs. C'est dans l'intérêt de Free vu qu'Orange facture ce service à Free en fonction du volume ! De toute façon, c'est un faux problème puisque la répartition du débit nominal du réseau entre les différents utilisateurs est forcément prévue. Exactement comme pour l'ADSL.

Orange n'est en aucun cas à plaindre, à eux de respecter ce contrat qui, aux dernières nouvelles, les engage au même titre que Free Mobile. Si ce contrat devait être mal rédigé, avec des cas de figure non prévus ou sous-estimés par Orange, ils seraient les seuls responsables de cette gaffe potentiellement monumentale.

#8 - Le 15/02/2012 à 13:04

Le fair use à 3Go *est* appliqué. Mon débit est limité depuis ce WE à environ 15-20 Ko/s (plus de 300 Ko auparavent). Ca n'empêche pas de lire les mails et de surfer (lentement) sur le web.

#9 - Le 15/02/2012 à 13:16

j'aimerais savoir : c'est que les " newsgroup " dont vous parlez de temps en temps et comment y acceder ?

+0
Avatar
vangal
#10 - Le 15/02/2012 à 13:29

Bon alors, 1.5millions, c'est l'hémorragie chez les autres opérateurs ?

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
17 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld