Free Mobile porte plainte contre SFR sur la subvention des mobiles

Free Mobile porte plainte contre SFR au sujet des mobiles subventionnés, qu'il assimile à de la vente à crédit cachée.

Free Mobile Lancement (17).PNGFree Mobile a attaqué SFR en justice pour concurrence déloyale sur la vente de téléphones subventionnés. La plainte, déposée devant le Tribunal de commerce de Paris, est révélée par Capital. En cause, le principe des mobiles subventionnés que tout le monde connaît, et qui permet de payer moins cher son téléphone en échange d'un engagement de 12 ou 24 mois chez un opérateur. Une pratique qui concerne 90% des mobiles vendus en France.

Selon Xavier Niel, cette pratique s'assimile à du crédit à la consommation déguisé, mais sans que cela ne soit soumis aux contraintes légales de ce type de prêts. "Cela revient à pratiquer des taux d'usure de 300 ou 400 % que le consommateur ne voit pas" explique-t-il. De son côté, Free Mobile ne propose pas de mobiles subventionnés, mais une boutique de mobiles qu'il est possible d'acheter à crédit, sur 12 à 36 mois, et ce en respectant les règles du crédit à la consommation. Et si Xavier Niel entend d'abord s'en prendre à SFR, c'est parce que cette pratique y serait "plus criante que chez les autres". Et puisque cela encourage la rétention des abonnés, à l'inverse de Free Mobile qui fait du sans engagement et accepte la volatilité des consommateurs, cela agace fortement le trublion.

COMMENTAIRES
+0
Avatar
suffer
#1 - Le 19/07/2012 à 14:30

il a raison Xavier

#2 - Le 19/07/2012 à 15:13

Oui, d'ailleurs, il a toujours raison puisque c'est dieu!

+1
Avatar
Koko-
#3 - Le 19/07/2012 à 15:38

Bombing Basta
Oui, d'ailleurs, il a toujours raison puisque c'est dieu!


Merci pour ce commentaire très interressant

#4 - Le 19/07/2012 à 15:41

Faux c'est Chuck Norris qui est dieu, mais deguise en Chuck Norris

+0
Avatar
hadopi2
#5 - Le 19/07/2012 à 16:48

Dieux est américain!
Niel n'est pas américain.

#6 - Le 19/07/2012 à 17:45 - modifié le 19/07 à 18:11

Mon commentaire n'avait en aucun cas pour but d'être intéressant... Le sarcasme trollesque n'est que rarement intéressant.

Si "Xavier" a besoin de vous dire que jusqu'à aujourd'hui, vous achetiez vos portable à crédit sous couvert de subvention...

Je me demande une chose, sur les 8 approbateurs, en plus du posteur, combien n'ont pas acheté de portable subventionné.

J'ai pas eu besoin de Xavier pour le savoir moi, qu'il ait raison ou pas n'est pas la question, la question est "est-ce que le consommateur s'est gentiment laissé faire ou pas", car bon, aucun vendeur n'a jamais mis un couteau sous la gorge de personne pour vendre du portable subventionné hein!

Et puis le problème est bien plus complexe que ce que le laisse entendre cette plainte.
Car entre forfait avec portable subventionné et sans, la différence de prix n'était pas énorme, alors autant prendre avec.
Et entre le mec qui change de fournisseur/forfait/portable à la fin de l'engagement, et celui qui reste passé ce délais, c'est pas non plus identique.

Au final, Free est là, à foutu la fourmillière sans dessus-dessous, et franchement cette plainte n'est qu'un coup d'éclat en plus.

Maintenant les gens ont le choix d'aller chez free, et de payer leur portable indépendamment, si ils ne le font pas, c'est soit qu'ils le veulent, soit qu'ils sont bêtes.

Et même si il y a condamnation, jamais, au grand jamais, le consommateur lésé n'aura de pognon en dédommagement.

C'est de la plainte marketting.

"Xavier a raison", mais pour le consommateur, ça ne mènera à rien cette plainte, c'est de la pub, ni plus ni moins, si vous ne comprenez pas ça...

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
6 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld