HTC ne va pas fort

Second mauvais trimestre consécutif pour HTC, qui va devoir réagir pour regagner des parts de marché et faire repartir son chiffre d'affaires à la hausse.

Chez les fabricants de téléphones mobiles, il n'y a pas que RIM et ses Blackberry qui traversent des difficultés. En effet, les derniers résultats trimestriels postés par HTC ne sont pas bons. A croire que les Androphones du fabricant taiwanais ne font plus autant d'adeptes que par le passé sur un marché toujours plus concurrentiel. Résultat, les ventes reculent de 27% en valeur sur le dernier trimestre (soit 3,04 milliards de dollars), et le bénéfice plonge de 57% à 247 millions de dollars.

HTC One X

Le HTC One X, étendard actuel du savoir-faire du fabricant taiwanais

Ce sont des ventes inférieures aux prévisions sur les marchés européen et américain qui expliquent ces chiffres décevants selon HTC, qui reconnaît que le premier semestre dans son entier n'a pas été bon. Aux États-Unis, les déboires juridiques rencontrés par les Evo 4G et One X pour violations de brevets, qui ont retardé leur commercialisation, ne sont pas étrangers à la baisse des ventes enregistrée.

Mais il y a aussi forcément un effet Samsung sur les ventes de terminaux HTC, le coréen désormais leader mondial du marché de la téléphonie mobile laissant de moins en moins de place à ses concurrents. Reste à voir quelles répercussions cette mauvaise passe aura-t-elle sur la stratégie de HTC, qui a montré par le passé qu'il pouvait rapidement réagir et innover quand le besoin s'en faisait sentir.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
10 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld